De GRAUPNER à MOZART

Salle Bourgie
Le mardi 30 janvier 2018 à 19 h 30

PLEINS FEUX SUR MOZART : cette saison, la Fondation Arte Musica, responsable de la programmation de la salle de concert Bourgie du MBAM, met à l’honneur Mozart, sans doute le seul compositeur du XVIIIe siècle dont la popularité n’a pas connu d’éclipse après sa mort. Les Idées heureuses participe à l’un des 13 concerts de cet événement et illustre les liens de Mozart avec la musique baroque : des compositions avec orgue et clavecin concertants dont l’une de ses toutes premières compositions, une sonate pour clavecin et violon composée à 7 ans alors qu’il était reçu à la cour de Versailles, qu’il a dédiée à la princesse Victoire de France. Un chef d’œuvre absolu couronne le tout : le Quintette pour cor et cordes, l’œuvre réputée la plus difficile pour le cor naturel que Mozart ait écrite, jouée par un brillant et sensible musicien québécois vivant en Europe, Pierre-Antoine Tremblay. De Graupner, des œuvres avec des instrumentations similaires dont l’exceptionnelle et envoûtante Sonata a sei pour 2 cors et cordes, composée moins de 10 ans avant la Sonate K 6 de Mozart.

Présenté dans le cadre des 13 concerts de la série « Pleins feux sur Mozart » en coproduction avec la Fondation Arte Musica

BILLETTERIE

Acheter un billet

 

Achat par téléphone du lundi au samedi, de 9 h à 17 h au 514-285-2000, option 4
Tarifs Grand public (taxes et frais de service compris) : 39 $ / 34 ans et moins 20,75 $ / VIP du musée 33,50 $
Gratuit pour les moins de 12 ans

PROGRAMME
Durée de 1 h 45 avec entracte

Christoph GRAUPNER : Sinfonia pour 2 cors et timbales en majeur (GWV 534) ; Ouverture pour viole d’amour en mineur (GWV 426) et Sonata a sei pour 2 cors et cordes (vers 1753, GWV 206)

Wolfgang Amadeus MOZART : Trois Sonates d’église avec orgue concertant, 2 cors et timbales (K 328, 329 et 336) ; Sonate pour clavecin obligé et violon Opus 1, no 2 en majeur (K 6) ; Allemande pour clavecin (K 385i) et Quintette pour cor et cordes (K 407)

INTERPRÈTES 


Pierre-Antoine Tremblay
et Louis-Pierre Bergeron, cors naturels
Laura Andriani, violon
Chantal Rémillard. violons
Jacques-André Houle, alto
Élinor Frey, violoncelle
Francis Palma-Pelletier, contrebasse
Olivier Brault, viole d’amour
Matthias Soly-Letarte, timbales
Dorothéa Ventura, clavecin et orgue continuo
Geneviève Soly, grand orgue et clavecin