Collaborateurs

Rebecca Bain
Dir. musicale

Rebecca Bain a étudié le chant avec le regretté Allan Fast à l’Université McGill avant de poursuivre ses études à laSchola Cantorum Basiliensis (Suisse) où elle a complété une maîtrise en interprétation de la musique médiévale (voix et vielle). Elle a cofondé et codirigé deux ensembles de musique médiévale reconnus internationalement : Belladonna et l’ensemble vocal Zorgina qui se sont produits en tournées européenne et nord-américaine. Elle a chanté en solo dans des productions théâtrales avec plusieurs ensembles médiévaux reconnus, dont l’Ensemble Sequentia (Allemagne) et l’Ensemble Gilles Binchois (France). Rebecca a aussi participé à une douzaine d’enregistrements de disques et présenté plusieurs ateliers et cours sur le chant et la musique médiévale.
Après avoir vécu 13 ans en Europe, Rebecca revient au Canada en 2004. Depuis lors, elle a participé aux projets du Toronto Consort, des ensembles Constantinople, Mandragore et Masques; elle a aussi enseigné des cours de culture médiévale au CEGEP Marianopolis. Elle a finalement chanté dans des projets signés par les compositeurs d’aujourd’hui Benoît Charest, Patrick Watson et Karen Young. En plus de diriger l’Ensemble Scholastica, elle est présentement l’une des directrices du Festival Montréal Médiéval.

 

Raymond Joly (1933- 29 juillet 2010)
Le Projet Graupner

Raymond Joly a étudié à l’Université Laval, à Québec, et à l’université de Heidelberg, où il a obtenu un doctorat avec spécialisation en philologie romane, tout en cultivant son amour de la langue et de la littérature allemandes. Il fut professeur à Laval jusqu’à sa retraite. Ses domaines de spécialisation sont la littérature du XVIIIe siècle (Marivaux en particulier), l’oeuvre de Richard Wagner et la lecture psychanalytique des textes littéraires. Passionné de musique, il se met avec joie au service des Idées heureuses à titre de philologue pour établir le texte des poèmes mis en musique par Graupner et le traduire, pour aider à en approfondir le sens dans le contexte de l’époque et pour fournir à l’occasion des notes pour les programmes. Depuis 2004, Raymond Joly a établi les textes et fait la traduction française (parfois anglaise également) de quinze cantates et motets de Christoph Graupner; il a aussi effectué la traduction française de divers poèmes latins, italiens et allemands de la Renaissance.

 

Élisabeth Gallat-Morin
Consultante

Élisabeth (Anne) Gallat-Morin (née Gallat) est une musicologue, une claveciniste et une chercheuse autonome. Elle est née à Paris le 9 février 1932. Elle détient un baccalauréat en musique (1970) de l’Université de Montréal ainsi qu’une maîtrise (1977) et un doctorat (1986) en musicologie également de l’Université de Montréal. À huit ans, elle commença des études de piano chez les Sœurs de Sainte-Anne à Vancouver, les poursuivit à Trinidad, puis à Montréal avec Mireille Chabot. De 1948 à 1950, elle termina ses études secondaires au couvent du Sacré-Cœur à Montréal. En 1950, elle rentra en France où elle devint membre du personnel administratif du Grand quartier général des puissances alliées. Elle s’établit définitivement à Montréal en 1955. En 1965, elle s’inscrivit à l’Université de Montréal où elle étudia notamment avec Clément Morin, Jean Papineau-Couture, André Prévost, Massimo Rossi, Dujka Smoje et Gilles Manny. Durant ses études de maîtrise, elle suivit des cours de clavecin avec Mireille Lagacé, Denis Regnaud et Réjean Poirier. Après l’obtention de sa maîtrise, elle se perfectionna au clavecin auprès de John Grew. Particulièrement attirée par la musique baroque française, elle s’est intéressée à la pratique musicale en Nouvelle-France. En 1978, elle fit la découverte d’un manuscrit connu depuis lors sous le nom de Livre d’orgue de Montréal. Elle y consacra sa thèse de doctorat qui fit l’objet d’une publication en 1988. En 1993, elle publia une biographie du propriétaire du manuscrit, jean Girard. En 2003, elle coécrivit un livre portant sur la vie musicale sous le régime français qui remporta un prix Opus. Elle a collaboré à des enregistrements de ce répertoire.

 

Nataq Huault
Prise de son

Diplômé du Conservatoire de musique de Montréal, Nataq Huault y a étudié la clarinette auprès de Jean-François Normand. Au cours de ses études, il s’est également perfectionné avec les maîtres Charles Neidich, Paul Meyer et Harry Sparnay. Féru d’arts et de culture, il s’intéresse tout particulièrement à l’enregistrement sonore : à cet effet, il débutait récemment des études dans cette branche dans le cadre du programme de maîtrise que dispense l’Université McGill.
Parallèlement à ses études, Nataq Huault cultive un intérêt pour le mélange de l’image et du son, intérêt qui le pousse à participer à de nombreux projets à titre de perchiste, de bruiteur et de concepteur sonore. À l’été 2015, il complétait un stage auprès de Martin Pinsonnault, fondateur de la compagnie Sonomar.
Nataq Huault s’est par le passé produit comme danseur et comédien, à l’occasion de productions présentées au Festival TransAmériques, et comme artificier amateur au Camp musical Père-Lindsay.

Gagnier Transport
Transport des instruments