Upcoming Events

SÉRIE BACH SOLO – Violon seul

Hours and date:
03/10
Place:
Salle Bourgie 1339 rue Sherbrooke Ouest Montréal
Share:
Artist Image

Les Idées heureuses profite du déconfinement pour programmer deux collections magistrales, d’une grande intensité, composées par J.S. Bach (1685–1750). Les six solos pour le violon (1720) et les six solos pour le violoncelle (vers 1720) seront interprétés par deux musiciennes clés de très grand talent de l’Ensemble des Idées heureuses : Laura Andriani et Elinor Frey.

Qualifiés d’œuvres d’une importance capitale par Forkel, le biographe de Bach, le compositeur présente ces deux ensembles de morceaux pour le violon et le violoncelle seuls, sans soutien harmonique, les traitant comme des instruments polyphoniques, avec un résultat hautement spirituel. Il s’agit d’un tour de force d’écriture musicale de la part du compositeur et d’un exploit d’interprétation musicale pour les interprètes.Les deux collections émanent du travail de Bach comme directeur de la musique de chambre du prince Léopold d’Anhalt-Köthen où il œuvra entre 1717 et 1723. Bach est alors particulièrement fertile dans le domaine de la musique profane et cette période heureuse de sa maturité est propice à l’écriture de ses plus grandes œuvres instrumentales dont ces deux collections hors normes ainsi que les célèbres concertos brandebourgeois.

On oublie souvent que Bach avait d’abord été initié par son père à la musique, à travers les instruments à cordes. Ce fut aussi comme violoniste qu’il obtient, dès 1703, son premier poste dans un orchestre. Son fils C.P.E. témoigne : « Dans sa jeunesse, et jusque dans un âge assez avancé, il jouait du violon avec pureté et précision, et conservait ainsi l’orchestre en meilleur ordre qu’il n’eut pu le faire depuis son clavecin. » Et encore : « Il entendait parfaitement les possibilités de tous les instruments à cordes. Ses œuvres pour violon ou violoncelle seul en témoignent. »

Ces deux collections solos sont présentées chacune en deux concerts aux programmes différents, proposés la même journée.

 

L’intégrale des 6 Sonates et Partitas pour le violon seul, sans basse d’accompagnement (BWV 1001–1006)

PROGRAMME UN (première partie de l’intégrale) – 14 h 30 à 15 h 30

Sonate no 1 en sol mineur (BWV 1001)
Adagio – Fuga – Siciliano – Presto
Partita no 1 en si mineur (BWV 1002)
Allemande – Double – Courante – Double – Sarabande – Double – Bourrée – Double
Partita no 2 en mineur (BWV 1004)
Allemande – Courante – Sarabande – Gigue – Chaconne

PROGRAMME DEUX (seconde partie de l’intégrale) – 19 h 30 à 20 h 30

Sonate no 2 en la mineur (BWV 1003)
Grave – Fugue – Andante – Allegro
Sonate no 3 en do majeur (BWV 1005)
Adagio – Fuga – Largo – Allegro assai
Partita no 3 en mi majeur (BWV 1006)
Preludio – Loure – Gavotte en Rondeau – Menuet I – Menuet II – Bourrée – Gigue

INTERPRÈTE

Laura Andriani, violon

MOT DE LA MUSICIENNE INTERPRÈTE

« L’intégrale des Sonates et Partitas pour violon seul de Bach seul occupe une place très spéciale dans ma vie de violoniste professionnelle. J’ai commencé́ à jouer ce répertoire très jeune et je l’ai, depuis, continuellement intégré au quotidien, comme une espèce de mantra.

Il y a quelques années, j’avais décidé de porter cette musique sur mon dos, sur le Chemin de Compostelle, pour pouvoir vivre un double pèlerinage, physique et musical, dans l’espoir de pouvoir rejoindre l’esprit des gens : pour ceux présents sur le chemin et pour ceux «différemment présents », les êtres chers que j’avais perdus.

Lors des dernières années, j’ai exploré de façon de plus en plus soutenue ces partitions et j’ai remarqué que Bach aussi avait l’espoir de rejoindre des êtres chers. La composition des Sei Solo, date de 1720, tout de suite après le décès de sa bien-aimée Maria Barbara. La Ciaccona (chaconne), le célèbre dernier mouvement de la 2 ème Partita au cœur de ces chefs-d’œuvre, représente idéalement ce concept de vie terrestre et de vie spirituelle après la mort, avec l’alternance du mode mineur et du mode majeur, conjugé à la Foi d’une vie éternelle.

Dernièrement, on a été tous confrontés à une période d’isolement assez unique, on a tous plus au moins vécu une expérience de vie exceptionnelle dans laquelle la distance de nos chers a été très tangible. Pendent le confinement du printemps dernier, j’ai religieusement continué mon pèlerinage Bach, avec Les Sonates et Partitas qui accompagnaient mes journées dans un rythme constant. Sur la toute première page de ces partitions, Bach a inscrit – comme titre – tout un message : Sei Solo, « six solos » mais aussi «  Tu es seul », en italien. Évidemment, il s’agit de six compositions pour violon seul, sei solo… 6 solos… mais aussi cette merveilleuse ambiguïté : tu es seul, de la naissance à ta mort, confronté avec ce grand mystère de la Foi, doublé du chemin de la Trinité, métaphore religieuse présente dans ces oeuvres.

Aujourd’hui c’est un grand honneur pouvoir participer au dé-confinement de la musique en direct avec un vrai public dans la merveilleuse acoustique de la magnifique salle Bourgie. Partager Sei Solo après avoir était vraiment seuls, après avoir plongé́ dans les profondeurs de nos âmes, va être pour moi – et pour vous je l’espère – un voyage inoubliable. »

Laura Andriani – Montréal, août 2020

BILLETTERIE

En ligne

Acheter un billet - 14 h 30
Acheter un billet - 19 h 30

Service à la clientèle

Téléphone : 514-285-2000 #1
Sans frais : 1-800-899-MUSE (6873)
Courriel : musee@mbamtl.org
Du lundi au dimanche de 9 h à 16 h

Tarifs (frais et taxes compris)

Grand public : 34 $
34 ans et moins : 18 $
Membre MBAM : 29 $
Abonnement série BACH SOLO (4 concerts) : 107 $

Si vous souhaitez assister aux 4 concerts de la série BACH SOLO, merci de valider les billets des 4 concerts sur le site de la billetterie de la salle Bougie.
Un tarif spécial de 107 $ (20% de réduction) s’affichera automatiquement lors de votre validation pré-paiement.